Cameroun : Première mission fructueuse

Cameroun : Première mission fructueuse
Comme prévu, la première mission de l’UNASS Solidarité au Cameroun, conduite par Michel Lelièvre et Jean-Paul Delahaie, s’est déroulée du 30 octobre au 17 novembre 2012. Elle visait plusieurs objectifs :
• Former des formateurs de PSE et recycler des PSE au sein du Corps National des Sapeurs Pompiers Camerounais ;
• Aider l’UNASS Cameroun dans sa mise en œuvre, son fonctionnement et le développement de ses activités ;
• Mettre en place un partenariat avec la Fondation Orange au Cameroun.
Après avoir été accueillis à l’aéroport par un officier du CNSP, Michel et Jean-Paul ont rencontré dès leur arrivée le Médecin Colonel de la caserne de Yaoundé pour faire le point sur le programme à mettre en place le lendemain matin.
C’est donc dès le 1er novembre au petit matin qu’ont débuté les formations de formateurs PSE, dans des conditions un peu chaotiques en raison de coupures électriques inopinées. Treize stagiaires ont participé au programme ; neuf d’entre eux ont été validés et se sont vu remettre leur diplôme par un responsable du protocole, dans le cadre d’une cérémonie officielle au cours de laquelle quelques cadeaux ont été échangés entre l’Etat Major des Sapeurs Pompiers et les représentants de l’UNASS Solidarité.
Vingt-quatre PSE devant suivre un recyclage, les formateurs fraichement promus ont pu immédiatement mettre en œuvre leurs compétences, sous l’œil vigilant de Jean-Paul.
Michel, de son côté, est parti pour Douala où il a rencontré les représentants de la Fondation Orange à qui il a présenté les actions menées par l’UNASS Solidarité. Un partenariat local pourrait voir le jour, les besoins en formation aux premiers secours tant dans un cadre professionnel que citoyen étant une nécessité.
Enfin Michel a profité de ce court séjour à Douala pour rencontrer les responsables de l’UNASS Cameroun, association nouvellement créée mais qui mène déjà des actions auprès des hôpitaux locaux.
Nos deux instructeurs sont revenus de cette première mission camerounaise ravis de l’accueil qui leur a été réservé et conscients que ce premier voyage constituait les prémices d’actions de formation à mettre en œuvre et à développer dans les prochains mois.